robin-woodard
Accueil > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions > Economiques > Economiques

Economiques

Articles de cette rubrique


L’intérêt général et moi (Economiques)

samedi 2 avril 2016 par anik

Une autoroute construite mais vide (l’A65 Langon-Pau), un projet ferroviaire pharaonique (la LGV GPSO), un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans (Notre Dame des Landes). Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ? Comment ? Un film sur la démocratie des grands projets, sur la façon dont on prend et ressent ce type de décisions, aujourd’hui, en France.



De la domination allemande (ce qu’elle est, et ce qu’elle n’est pas) (Economiques)

par Frédéric Lordon
samedi 6 juillet 2013

L’Allemagne prendra-t-elle bientôt conscience du ressentiment croissant dont elle est l’objet – non pas seulement dans les pays du Sud, dont, par une sorte de « racisme économique », elle se moque comme d’une guigne, mais au cœur même de l’Europe, et notamment en France ? Car tous les cantiques à la sacralité du « couple franco-allemand » n’empêcheront pas que quelques vérités pénibles finissent par faire leur chemin, d’abord dans les marges, où il est plus facile de les assigner à leur condition de réprouvées, mais bientôt beaucoup plus largement.



La régulation bancaire au pistolet à bouchon (Economiques)

par Frédéric Lordon
mardi 19 février 2013 par anik

Ce sera sans doute la perle de la crise. Karine Berger, députée socialiste, rapporteure du projet de loi dit de « séparation » et de « régulation » des activités bancaires, reprenant la parole en commission des finances après les exposés de MM. Chifflet, Oudéa et Bonnafé, respectivement président de la Fédération bancaire française, président de la Société Générale et directeur-général de BNP-Paribas : « Vos trois exposés laissent paraître que vous n’êtes pas réellement gênés par ce projet de loi ; j’en suis à la fois étonnée et ravie » [3].…



Compétitivité = travailleurs piégés (Economiques)

De Jean-Marie Harribey
lundi 12 novembre 2012 par anik

Commençons par une question bleue : dans le prix d’une marchandise, n’y a-t-il que le coût du travail de compté ? Oui ou non ? Non. Bravo. Vous avez gagné le droit de passer à la question blanche.

Question blanche : les profits sont-ils inclus dans les prix ? Oui ou non ? Oui. Encore bravo, vous avez accès à la question rouge.

Question rouge qui fâche : au cours des trente dernières années, qu’est ce qui a le plus augmenté, les salaires et cotisations sociales ou les profits ? Attention, vous n’avez droit qu’à une seule réponse. Plus que cinq secondes avant la publication du rapport Gallois ! Chut, le public, ne soufflez pas !… Euh, les salaires, puisque tout le monde le dit.



Refusez le budget militaire 2013 (Economiques)

Du Mouvement de la Paix
mercredi 7 novembre 2012 par anik

La crise de la dette est là et pourtant, les députés sont appelés à voter le 7 novembre un budget de la Défense de plus de 39 Milliards d’euros. Ce choix budgétaire, morbide pour une économie moderne dans un monde globalisé, doit-il demeurer celui de la France ?



Le " tourisme durable " : marketing vert ou alternative post capitaliste ? (Economiques)

par bernard Duterme
samedi 27 octobre 2012 par Pierre

Pour Bernard Duterme, du centre tricontinental le " tourisme durable " dont se revendique certains opérateurs est dans son ensemble de la poudre aux yeux. La dérégulation est la règle dans ce secteur comme dans d’autres.



The Euro Is Not in Trouble. People Are. (Economiques)

by Vicente Navarro
jeudi 4 octobre 2012 par anik

One of the phrases frequently written in economic circles in the United States (and to a lesser degree in Europe) is “the Euro is going to collapse.” Those who repeat that phrase over and over again do not seem to know how the Euro was established, by whom, and for whose benefit. If they knew the history of the Euro, they would have noticed that the major forces behind the Euro have done very well and continue to do so. As long as they continue to benefit from the Euro’s existence, the Euro will continue to exist.



En sortir (Economiques)

par Frédéric Lordon
vendredi 28 septembre 2012 par anik

Il faut lire le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). Il faut le lire non pas tant pour en découvrir les dispositions puisque celles-ci ont déjà fait l’objet d’abondantes présentations, mais pour être frappé par sa langue. Terrible novlangue où les grands principes des considérants, supposés apporter à un texte le souffle d’une vision historique, ne sont plus qu’une écœurante bouillie, où l’idéologie à peine travestie et présentée comme force d’évidence – « les parties contractantes tenant compte du fait de la nécessité de maintenir des finances publiques saines et soutenables » (le fait de la nécessité dont nous sommes bien obligés de tenir compte…) – le dispute au contentement répugnant – « se félicitant des propositions législatives formulées le 23 novembre 2011 » –, à l’imposition sans fard – « rappelant la nécessité d’inciter et au besoin de contraindre les Etats membres en déficit excessif » –, ou au mensonge pur et simple, presque rigolard – « désireuses de favoriser les conditions d’une croissance économique » –, il faut lire ce texte, donc, pour se faire une idée assez exacte d’où en est la politique en Europe et de ce qu’elle n’hésite pas à faire prétendument en notre nom.



Parution du n°4 de « Sortir de l’économie » : critique de l’économie et du travail (Economiques)

vendredi 3 août 2012 par anik

En deçà du brouhaha des phénomènes secondaires qui s’imposent à notre perception immédiate, l’économie est une forme de vie sociale, une façon implicite et généralisée de se lier les uns aux autres. Ses catégories spécifiques se sont déployées progressivement jusqu’à devenir un cadre global dans la deuxième moitié du XXe siècle. Le travail est la forme d’activité particulière qui, tout à la fois, produit ce lien spécifique et en répartit les fruits de manière automatique. Il désigne une réalité propre à l’économie où tout est jaugé à l’aune d’une totalité décisive constituée par la forme marchande. Le travail est la source de l’attribut universellement attaché aux marchandises – la valeur – et, simultanément, le moyen incontournable pour les acquérir. Ainsi chacun contribue, par ses activités apparemment sensées, à déployer un monde insensé qui le dépasse et l’englobe, sans même (avoir à) y penser. À partir d’un faisceau d’actes sociaux conscients mais séparés, émerge une totalité inconsciente qui en retour conditionne malgré nous le sens à donner à nos actes. Cette dimension, bien qu’irréelle, a des effets concrets sur le monde. C’est ainsi qu’a été décrit le fonctionnement prétendument irrationnel des fétiches dans les sociétés « primitives ».



Euro, terminus ? (Economiques)

par Frédéric Lordon
jeudi 24 mai 2012 par anik

La science économique n’existe pas. Il n’y a que de l’économie politique. Il faut pourtant toujours des événements extrêmes pour dessiller ceux qui feignent de croire, ou pire, croient de bonne foi, que l’administration des choses pourrait remplacer la délibération des hommes. Ça tombe bien, en voilà un qui s’annonce. La perspective d’une sortie de la Grèce de l’euro, puis celle d’une possible décomposition de la monnaie unique par effet de contagion, promettent de rappeler à grand spectacle ce qu’il en coûte d’ignorer la part politique de l’économie. Car il suffirait de figurer l’enchaînement possible des choses sous la forme d’un arbre de décision pour apercevoir que, quoique configuré par des contraintes économiques, chacun de ses points de bifurcation a fondamentalement la nature d’un acte politique de souveraineté. La Grèce continuera-t-elle de se soumettre à l’austérité ? — politique. Décidera-t-elle le défaut en grand ? — politique. L’Europe réagira-t-elle en tentant de la garder dans l’euro ou en la poussant dehors ? — politique. Est-ce la Grèce elle-même qui anticipera en réarmant sa banque centrale et en retournant à la drachme ? — politique.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 586924

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Economiques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License