robin-woodard
Accueil > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions > Droit social.... et pénal > Droit social.... et pénal

Droit social.... et pénal

Dans une société où la mise en place d’inégalités par les classes dirigeantes devient la règle, il est bon de savoir où retrouver ses droits et savoir ce qu’il faut éviter pour se les voir refuser. Des liens et des textes.

Articles de cette rubrique


Le mal-logement (Droit social.... et pénal)

par Fondation Abbé-Pierre
lundi 14 mars 2011 par Pierre

La Fondation Abbé Pierre publie son "Rapport mal-logement 2011".
Ce document de 250 pages est sans doute la synthèse la plus complète existant sur ce dossier.

En outre la qualité de sa présentation en rend sa manipulation particulièrement aisée.

Entre mille renseignements et analyses, on relèvera que le rapport estime à plus de 8 millions le nombre de personnes, en France, en difficulté avec leur logement, y compris les quelque 685.000 personnes "privées de domicile personnel".



Dépenses départementales d’action sociale en 2009 : Vers l’impasse ? la saison de la chasse aux pauvres est ré-ouverte et l’organisation de la mise à mort de l’aide sociale (Droit social.... et pénal)

L’Odas publie les résultas de son enquête annuelle
mercredi 30 juin 2010 par Pierre

Avec 6,3% d’augmentation, les dépenses d’action sociale des Départements ont atteint 28,7 milliards d’euros en 2009. Une progression accrue par rapport aux deux années précédentes et qui devrait se poursuivre.



droit et violence (Droit social.... et pénal)

par julie roux
mercredi 30 décembre 2009 par anik

ETAT D’EXCEPTION ET DISPOSITIF ANTI-TERRORISTE : Du rapport de la violence au droit

“ La tradition des opprimés nous enseigne que l’“état d’exception” dans lequel nous vivons est la règle. Il nous faut en venir à une conception de l’Histoire qui corresponde à cet état. Dès lors nous constaterons que notre tâche consiste à mettre en lumière le véritable état d’exception ; et ainsi deviendra meilleure notre position dans la lutte contre le fascisme. [Le fascisme garde au contraire toutes ses chances, face à des adversaires qui s’opposent à lui au nom du progrès, compris comme norme historique] . – Il n’est aucunement philosophique de s’étonner que soient “encore” possibles au XXe siècle les événements que nous vivons. Pareil étonnement n’a pas de place au début d’un savoir, à moins que ce savoir ne soit de reconnaître comme intenable la conception de l’Histoire d’où naît une telle surprise. ”Walter Benjamin.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 608520

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Droit social.... et pénal   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License