robin-woodard
Accueil > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions > Sociologiques > Féminisme, genre, sexualités > Féminisme, genre, sexualités

Féminisme, genre, sexualités

Articles de cette rubrique


Et si, après des décennies de frustration, le clitoris prenait sa revanche ? (Féminisme, genre, sexualités )

Écrit par Sylvain Marcelli
jeudi 21 août 2008 par anik

"La Revanche du clitoris", livre libre édité par La Musardine, cherche à en finir avec les monologues du vagin, au nom d’un principe simple mais méconnu depuis des générations : "le clitoris est bien le principal détonateur de l’orgasme féminin."



Un an au pénitencier de Blackwell’s Island (Emma Goldman)

vendredi 15 août 2008 par anik

La vie d’Emma Goldman est si riche que son autobiographie remplit presque mille pages en anglais. Son histoire se confond avec celle de l’anarchisme. Plus encore : son histoire débute exactement avec l’histoire de l’anarchisme aux USA.



La conjugalité : source de la prostitution (Féminisme, genre, sexualités )

Par Agnès Echène
mardi 12 août 2008 par anik

Si la question de la prostitution refait régulièrement surface dans le débat politique et social, c’est au même titre que la crise de la famille, les drames de la violence conjugale, la pédophilie ou la pornographie, c’est-à-dire en tant que question sexuelle toujours en problème, et apparemment à jamais insoluble.



A quand la fête des non mères ? (Féminisme, genre, sexualités )

par Serge CHAUMIER
lundi 11 août 2008 par anik

SANS ENFANTS SI JE VEUX

par Serge CHAUMIER professeur des Universités IUP Denis-Diderot, université de Bourgogne.



L’anarchisme et la question sexuelle (Emma Goldman)

lundi 11 août 2008 par anik

L’ouvrier, dont les muscles et la force sont tellement admirés par la pâle et chétive progéniture bourgeoise, mais dont le travail suffit à peine à lui maintenir la tête hors de l’eau, se marie seulement pour avoir à la maison une femme et une ménagère, qui, réduite en esclavage du matin au soir, doit concentrer ses efforts pour maintenir au plus bas le niveau des dépenses. Elle est tellement usée par ses efforts continuels pour permettre au misérable salaire de son mari de les faire vivre tous les deux qu’elle en devient irritable et n’est très vite plus en mesure de répondre aux demandes d’affection de son mari et maître qui, hélas ! Arrive assez vite à la conclusion que ses plans ont échoués et se met donc à penser que son mariage est un échec.



AUTHENTIQUE extrait d’un manuel scolaire d’ECONOMIE DOMESTIQUE (Féminisme, genre, sexualités )

publié en 1960.
dimanche 10 août 2008 par anik

Economie domestique veut dire esclavagisme et domination.



Violence contre les femmes, un phénomène mondial (Féminisme, genre, sexualités )

ORGANISATION MONDIALE CONTRE LA TORTURE (OMCT)
samedi 9 août 2008 par anik

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) souhaite rappeler la discrimination dont les femmes sont quotidiennement l’objet de par le monde, car les crimes commis à leur encontre sont rarement punis, et ceux qui leur sont imputés le sont trop souvent de façon disproportionnée et arbitraire.



Privatisation des services publics ! Quelles conséquences sur la vie des femmes (Féminisme, genre, sexualités )

Par Monique Dental Animatrice du Réseau Féministe
vendredi 8 août 2008 par anik

La libéralisation et la privatisation des services publics vont avoir des conséquences sévères pour les populations. Et si tout le monde est concerné par le démantèlement des droits sociaux, les femmes le sont au premier chef car cette situation ne peut qu’aggraver les inégalités et la précarisation qui les touchent déjà majoritairement. Le recul des services publics va faire retomber sur elles la responsabilité des tâches qui ne seront plus assurées par la collectivité. Cette manoeuvre est déjà à l’œuvre avec les menaces de fermeture des petites classes d’écoles maternelles, par exemple.



Face au miroir (Féminisme, genre, sexualités )

Par Gilles Delcuse
mercredi 23 juillet 2008

L’esprit du monde ne sait manoeuvrer que dans l’enfermement et par l’enfermement. L’esprit du monde est un esprit carcéral. C’est un esprit de division ; division binaire, posant les contradictions par le conflit des deux faces d’une même pièce. Dans cette division, il n’y a pas de solution, sinon par la disparition du miroir. Le monde de la division est un monde à deux faces, sans relief, âpre, dure, qui repousse toutes les autres dimensions dans l’imagination, le fantasme, le cauchemar. Un au-delà défini comme fou, absurde, sordide. Dépasser les clivages, c’est tenter de faire descendre ce ciel de l’enfer sur la terre, afin, peut-être, de pouvoir y butiner quelques idées rafraîchissantes.



Le Matriarcat comme modèle socioculturel*. Un vieux débat dans une perspective nouvelle (Féminisme, genre, sexualités )

Par Peggy Reeves Sanday
jeudi 17 juillet 2008 par anik

Dans cet article, je propose une redéfinition du terme matriarcat non pas comme une construction basée sur la différence des genres issue des pouvoirs politiques mais sur une construction basée sur les différences des genres issues des ordres socioculturels et cosmiques.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 769685

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Sociologiques  Suivre la vie du site Féminisme, genre, sexualités   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License