robin-woodard
Accueil > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions

Dossiers, alternatives, politiques et réflexions

Articles de cette rubrique


Nous pouvons vivre dès maintenant comme si nous étions déjà libres" (Sociologiques)

De Sylvain Marcelli
jeudi 11 août 2011 par anik

Isabelle Fremeaux et John Jordan ont traversé l’Europe à la recherche d’alternatives au système capitaliste : ils racontent leur découverte de ces communautés autogérées dans « Les Sentiers de l’Utopie », un livre-DVD qui vient de paraître aux éditions Zones/La Découverte. Une bouffée d’oxygène !



Derrière les OGM, c’est un projet de mort qui s’impose et Il faut réinventer le contraire du monde dans lequel nous sommes (Écologiques)

De Jean-Pierre Berlan
mercredi 3 août 2011 par anik

L’agriculture. Un petit tour dans l’actu, et puis s’en va… Vitrine cosmétique, le salon qui lui est dédié a eu droit - comme chaque année - aux honneurs des médias feignant de s’intéresser au sujet. Leur traitement reste toujours le même : le cul des vaches, la visite présidentielle et - de façon générale - le chant lyrique d’une profession fantasmée. En filigrane, la volonté farouche de ne pas aborder les questions qui fâchent. As-tu par exemple vu le moindre reportage sur la désastreuse industrialisation de l’agriculture ? Absolument pas. En a-t-on profité pour revenir sur les brevets déposés sur le vivant par les multinationales, la dangereuse évolution des clones pesticides brevetés, ou encore la pente mortifère empruntée depuis des dizaines d’années par (presque) tout le secteur ? Pas plus. T’a-t-on - enfin - expliqué ce que tu avais dans ton assiette ? Encore moins [1]. D’où cet étrange paradoxe : le mot "transparence" a beau être mis à toutes les sauces, l’origine et le mode de production de ce qui arrive dans nos gamelles reste un mystère.



Pourquoi les pauvres attaquent-ils les pauvres ? (Travail, chômage, précarité)

vendredi 29 juillet 2011 par anik

"Pourquoi ils volent et attaquent les pauvres et pas aux riches ? Parce que, comme la majorité des humains, ils sont lâches... C’est difficile de piquer aux puissants !" Pierre.



Empire et Dénaturation humaine monstrueuse… (Politiques, philosophiques et syndicales)

par CAMILLE LOTY MALEBRANCHE
samedi 23 juillet 2011 par anik

Il n’y a pas d’empire neutre ou inoffensif, l’empire, tout empire, est, par essence et non par accident, fatalement monstrueux, tératogène et agresseur. Le bellicisme n’est donc pas contingence dans le fonctionnement d’un empire mais sa nécessité mécaniste, en tant que la violence est immanente à la nature de la puissance conquérante impériale, émanation naturelle de ses fondements logiques.



Crise globale et alternatives locales (Politiques, philosophiques et syndicales)

Par Jean Zin
samedi 23 juillet 2011 par anik

Les dernières péripéties des créanciers européens pour s’assurer le remboursement de leur dette par une Grèce exsangue manifestent plusieurs évidences :

- D’abord que "la crise n’a pas encore eu lieu", qu’on ne fait que repousser mois après mois depuis 2008 par des mesures plus ou moins impressionnantes, mais qui devrait s’aggraver assez vite maintenant.

- Ensuite, qu’on ne fait à chaque fois que le minimum requis, même si ce minimum a pu être au début des sommes inimaginables, les dernières mesures étant notoirement insuffisantes, le défaut de paiement de la Grèce pouvant même avoir des effets systémiques, un peu comme la faillite de Lehman Brothers.

- Enfin que les décisions ne dépendent pas plus de nous qu’une déclaration de guerre, nous transformant en spectateurs plus qu’en acteurs de l’histoire.



War Is the Health of the State (Politiques, philosophiques et syndicales)

By RANDOLPH BOURNE
vendredi 22 juillet 2011 par anik

To most Americans of the classes which consider themselves significant the war [World War I] brought a sense of the sanctity of the State which, if they had had time to think about it, would have seemed a sudden and surprising alteration in their habits of thought. In times of peace, we usually ignore the State in favor of partisan political controversies, or personal struggles for office, or the pursuit of party policies. It is the Government rather than the State with which the politically minded are concerned. The State is reduced to a shadowy emblem which comes to consciousness only on occasions of patriotic holiday.



Altertour 2011 (Écologiques)

jeudi 21 juillet 2011 par anik

En opposition avec l’esprit de compétition qui conduit au dopage dans le sport, et à la logique de l’agriculture productiviste qui débouche notamment sur les Plantes Génétiquement Modifiées, les altercyclistes voyagent ensemble, partagent leurs bicyclettes et se relaient dans un esprit de solidarité.



On the Transition (Anarchie verte)

by John Zerzan
jeudi 30 juin 2011 par anik

“Yeah, the critique is impressive and everything, but just how might we actually get from this ghastly world to some healed, whole existence ?”
I think we should not doubt that such a journey is possible, nor that the explosion necessary to begin it may be approaching.

The thought of the dominant culture has, of course, always told us that alienated life is inescapable. In fact, culture or civilization itself expresses this essential dogma : the civilizing process, as Freud noted, is the forcible trading of a free, natural life for one of unceasing repression.

Today culture is in a dispirited, used-up state wherever one looks. More important than the entropy afflicting the logic of culture, however, is what seems to be the active, if inchoate resistance to it. This is the ray of hope that disturbs the otherwise all-too depressing race we witness to determine whether total alienation or the destruction of the biomass will happen first.



Le manifeste des chômeurs heureux (Travail, chômage, précarité)

En soutien à CQFD !!
jeudi 30 juin 2011 par anik

ET QU’EST-CE QUE VOUS FAITES DANS LA VIE ?
LE MANIFESTE DES CHÔMEURS HEUREUX

Lecture publique à trois voix, en chaise-longue et agrémentée de diapositives, donnée pour la première fois le 14 Août 1996 au "Marché aux Esclaves" du Prater (Berlin-Est) devant une assemblée mi-enthousiaste, mi-dubitative.



Réflexions sur l’individualisme Savoir — Vouloir — Pouvoir (Politiques, philosophiques et syndicales)

de Manuel Devaldès
mercredi 29 juin 2011 par anik

« Ne pouvons-nous, individus, remplacer l’État par nos libres associations ? A la loi générale, collective, ne pouvons-nous substituer nos conventions mutuelles, révocables dès qu’elles sont une entrave à notre bien-être ? Avons-nous besoin des patries parcellaires qu’ont faites nos maîtres, alors que nous en avons une plus vaste : la Terre ? Et ainsi de suite. Autant de questions que le libre examen de l’individualiste résout justement à l’avantage de l’individu. Sans doute, ceux qui vivent du mensonge, qui règnent par l’hypocrisie, les maîtres et leur domesticité de prêtres et de politiciens, peuvent être d’un avis différent parce que leur petit, très petit intérêt les y invite. »



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 743817

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License