robin-woodard
Accueil > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions

Dossiers, alternatives, politiques et réflexions

Articles de cette rubrique


Pas la moindre révolution nulle part Lettre ouverte à ceux et celles qui s’intéressent à EXIT ! (Politiques, philosophiques et syndicales)

De Robert Kurz
lundi 30 juillet 2012 par anik

La gauche soi-disant mouvementiste se croyait depuis longtemps au-dessus de l’opposition, voire de la simple relation entre réforme et révolution. Cela ne pouvait signifier qu’une chose : qu’entre les deux on ne savait plus laquelle devait primer. Le projet de renversement révolutionnaire du capitalisme comme catalyseur nécessaire des réformes sociales, si modestes soient-elles, n’avait pas été reformulé mais simplement attribué en toute hâte, histoire de le neutraliser à peu de frais, au défunt marxisme de parti et d’Etat. Quant au stupide culte postmoderne des superficialités ordinaires et des détails creux, en dépit de son verbiage alambiqué, il ne dépassait nullement le vieux fonds de certitudes mais ne faisait que piétiner à côté, impuissant.



Du devoir de désobéissance civile (1849) (Non violence)

Henri David Thoreau
jeudi 19 juillet 2012 par anik

De grand coeur, j’accepte la devise : « Le gouvernement le meilleur est celui qui gouverne le moins » et j’aimerais la voir suivie de manière plus rapide et plus systématique. Poussée à fond, elle se ramène à ceci auquel je crois également : « que le gouvernement le meilleur est celui qui ne gouverne pas du tout » et lorsque les hommes y seront préparés, ce sera le genre de gouvernement qu’ils auront.



Euro, terminus ? (Economiques)

par Frédéric Lordon
jeudi 24 mai 2012 par anik

La science économique n’existe pas. Il n’y a que de l’économie politique. Il faut pourtant toujours des événements extrêmes pour dessiller ceux qui feignent de croire, ou pire, croient de bonne foi, que l’administration des choses pourrait remplacer la délibération des hommes. Ça tombe bien, en voilà un qui s’annonce. La perspective d’une sortie de la Grèce de l’euro, puis celle d’une possible décomposition de la monnaie unique par effet de contagion, promettent de rappeler à grand spectacle ce qu’il en coûte d’ignorer la part politique de l’économie. Car il suffirait de figurer l’enchaînement possible des choses sous la forme d’un arbre de décision pour apercevoir que, quoique configuré par des contraintes économiques, chacun de ses points de bifurcation a fondamentalement la nature d’un acte politique de souveraineté. La Grèce continuera-t-elle de se soumettre à l’austérité ? — politique. Décidera-t-elle le défaut en grand ? — politique. L’Europe réagira-t-elle en tentant de la garder dans l’euro ou en la poussant dehors ? — politique. Est-ce la Grèce elle-même qui anticipera en réarmant sa banque centrale et en retournant à la drachme ? — politique.



A Francfort, les marchés financiers se barricadent face aux mouvements sociaux européens (Politiques, philosophiques et syndicales)

Par Sophie Chapelle
samedi 19 mai 2012 par anik

Ce week-end, des milliers de manifestants venus de toute l’Europe envahiront les rues de Francfort, épicentre des marchés financiers européens, pour contester les politiques d’austérité et le futur « Pacte budgétaire ». Après la victoire de la gauche radicale en Grèce, les mouvements sociaux tournent leur regard vers les Irlandais qui devront se prononcer sur le Pacte budgétaire par référendum le 31 mai. Face au néolibéralisme des institutions européennes, la riposte transcende les frontières.



Massacres de marché (Travail, chômage, précarité)

par Marco Revelli
mercredi 9 mai 2012 par anik

Le biologiste et philosophe français Henri Laborit avait en son temps émis l’hypothèse selon laquelle face à l’oppression, l’être humain n’avait que trois possibilités fondamentales : la soumission, la lutte ou la fuite. Dans la grille d’analyse sociobiologique qu’il a élaborée, le suicide constitue la forme de fuite la plus extrême. Face à la crise programmée qui s’apprête à s’abattre sur l’Europe, puissent les victimes de l’injustice ne jamais oublier que le meilleur antidote à la souffrance engendrée par un système quel qu’il soit est justement de combattre celui-ci.



Thinking the Global Crisis (Politiques, philosophiques et syndicales)

By Moishe Postone
mercredi 9 mai 2012 par anik

“ […]Although, in the immediate wake of the crisis and near collapse of 2008, it seemed that neoliberalism had been fundamentally discredited, the period since then has been characterized, surprisingly, by a further entrenchment of the neoliberal conceptual framework and its associated policies. If anything, the neoliberal measures of recent decades have been intensified ; the costs of restructuring since 2008 have been imposed on the majority of the population, rendering the lives of increasing numbers of people insecure and vulnerable. One could approach this surprising development in various ways. The most common, and ultimately unsatisfactory, would be to personalize it : neoliberal policies are simply the contingent result of decisions made by determinate people who are able to wield power and influence successfully.



Société de consommation Bernard Stiegler : « Le marketing détruit tous les outils du savoir » (Economiques)

Par la rédaction de Basta et soldes
mardi 20 mars 2012 par anik

Vous êtes fatigués des petites phrases, des analyses politiques et médiatiques incapables de se projeter au-delà du prochain sondage ? Basta !, en partenariat avec Soldes, la revue « pop et intello », vous propose une interview fleuve du philosophe Bernard Stiegler. Disciple de Derrida, il dirige l’Institut de recherche et d’innovation et a cofondé l’association Ars Industrialis. Face à la domination du marketing et à l’hégémonie du capitalisme financier, qui font régresser nos sociétés, il est urgent, pour Stiegler, de changer de modèle : passer d’une société de consommation à une économie de la contribution, qui aurait pour pilier la révolution numérique.



Aérogénérateur SAVONIUS (Écologiques)

Ou comment produire de l’énergie avec un bidon vide
vendredi 9 mars 2012 par Kalach

L’énergie est une composante décisive dans notre vie « moderne ». Qui voudrait se passer de nos jours de l’électricité ? Nombreux sont ceux qui ont vécus les longues coupures de jus lors de l’ouragan Klaus et de sa copine Xinthia, avec le retour de la lecture à la bougie des soirées sans musique ou autres loisirs numériques, sans parler des pertes occasionnées dans nos congélateurs.



Jardins et Potagers Urbains (Écologiques)

par jardinpotagerurbain
mardi 28 février 2012 par anik

Promouvoir l’écologie urbaine en proposant des concepts innovants de jardinage urbain.



Pierre Seel, homosexuel déporté (Politiques, philosophiques et syndicales)

lundi 27 février 2012 par anik

Les provocations homophobes du député UMP Christian VANESTE sur "la légende de la déportation des homosexuels" a ramené l’attention sur l’histoire de Pierre Seel, mort en 2005, après un combat pathétique pour faire connaître la persécutions des homosexuels par les nazis.

En février 1993, pour la première fois dans Là-bas si j’y suis, Pierre Seel sortait du silence. Un livre s’en suivit puis, peu à peu une prise de conscience plus générale.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 754055

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License