robin-woodard
Accueil > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions > Politiques, philosophiques et syndicales > Anarchisme > Anarchisme

Anarchisme

Cette rubrique présente des auteurs anarchistes ou des ouvrages traitant de l’anarchisme, sous toutes ses formes.

Articles de cette rubrique


L’action directe ( Anarchisme )

par Émile Pouget
jeudi 25 septembre 2008 par Pierre

"L’action directe, manifestation de la force et de la volonté ouvrière, se matérialise, suivant les circonstances et le milieu, par des actes qui peuvent être très anodins, comme aussi ils peuvent être très violents. C’est une question de nécessité, simplement. Il n’y a donc pas de forme spécifique à l’action directe."

Émile Pouget, L’Action directe (1910), édition du "Réveil Ouvrier", Bibliothèque de documentation syndicale n° 5, 1903, p. 19.



Le Sabotage ( Anarchisme )

par Émile Pouget
mercredi 24 septembre 2008 par anik

D’après une édition de 1969 (éditeur inconnu)
Pompé sans vergogne sur le site du syndicat interco Paris Nord de la CNT AIT, ce texte d’Emile Pouget est également disponible au format pdf sur raforum, qui le présente ainsi :

Cet ouvrage doit, comme tous les autres, être replacé dans son époque. Un premier article sur le sujet avait été publié dans L’Almanach du Père Peinard de 1898. Quant à l’origine du mot "sabotage", il en existe plusieurs versions.
L’ouvrage de Pouget obtint un rapide succès, fut traduit dans de nombreuses langues et il continue, de nos jours, à être publié par des éditeurs divers et même... capitalistes. On le trouve aussi en plusieurs versions électroniques sur l’Internet.



Bastions pirates : une histoire libertaire de la piraterie ( Anarchisme )

par Do or Die
vendredi 19 septembre 2008 par anik

Durant « l’Âge d’Or » de la piraterie (XVIIe-XVIIIe siècles), des équipages composés des premiers rebelles prolétariens pillèrent les voies maritimes entre l’Europe et l’Amérique. Depuis des ports libres, ils lançaient des raids si fructueux qu’ils déclenchèrent une crise impériale, en s’attaquant aux échanges britanniques avec les colonies, et en écrasant le système d’exploitation globale, d’esclavage et de colonialisme qui se développait.



Le mythe du prolétariat, par Murray Bookchin ( Anarchisme )

dimanche 14 septembre 2008 par Pierre

Laissons de côté tous les débris idéologiques du passé et allons directement aux racines théoriques du problème. La plus grande contribution de Marx à la pensée révolutionnaire de notre époque est sa dialectique du développement social : le grand mouvement qui, à partir du communisme primitif, et à travers la propriété privée, doit mener au communisme dans sa forme la plus aboutie — une société communautaire fondée sur une technologie libératoire. D’après Marx, l’homme passe donc ainsi de la domination de l’homme par la nature, à la domination de l’homme par l’homme et, finalement, à la domination de la nature par l’homme et à l’élimination de la domination sociale en tant que telle.



Les limites historiques du marxisme, par Murray Bookchin ( Anarchisme )

samedi 13 septembre 2008 par Pierre

C’est une idée totalement absurde que de penser qu’un homme, qui a réalisé ses travaux théoriques majeurs entre 1840 et 1880, ait pu « prévoir » la dialectique complète du capitalisme. Si nous pouvons toujours apprendre beaucoup des analyses de Marx, nous pouvons apprendre encore plus à partir des erreurs que devaient commettre inévitablement des hommes dont la pensée était limitée par une ère de pénurie matérielle et une technologie qui exigeait à peine l’emploi de l’électricité. Nous pouvons apprendre combien notre propre époque est différente de celles de toute l’histoire passée, combien les potentialités auxquelles nous sommes confrontés sont qualitativement neuves, et combien uniques sont les problèmes, les analyses et la praxis auxquels nous aurons à faire face si nous voulons faire une révolution — et non un autre avortement historique.



La mouvance Autonome en France de 1976 à 1984 ( Anarchisme )

mardi 22 juillet 2008 par Pierre

La mouvance Autonome en France de 1976 à 1984 est un mémoire de maîtrise d’Histoire contemporaine et de socilogie politique sous la direction d’Anne Steiner et de Gilles Le Béguec, Université Paris X - Nanterre.



Déclaration de Ravachol ( Anarchisme )

mardi 22 juillet 2008 par Pierre

François Claudius Koenigstein, dit Ravachol (Ravachol, un de ses surnoms, est le nom de sa mère) est né le 14 octobre 1859 à Saint-Chamond (Loire, France). Miséreux, il était devenu anarchiste en pensant que l’origine de la misère et des inégalités sociales se trouve dans les fondements mêmes de la société capitaliste et hiérarchisée. Le refus de son sort le conduisit à voler les riches.

Le texte suivant [en annexe] a été écrit par Ravachol pour être prononcé lors de son procès , le 21 juin 1892. Cela lui a semble-t-il été interdit.



Silence (Anarchie verte)

By John Zerzan
vendredi 18 juillet 2008 par anik

Silence used to be, to varying degrees, a means of isolation. Now it is the absence of silence that works to render today’s world empty and isolating. Its reserves have been invaded and depleted. The Machine marches globally forward and silence is the dwindling place where noise has not yet penetrated.



Le Brésil et la colonisation (Élisée Reclus)

jeudi 17 juillet 2008 par Pierre

Texte extrait de de la "Revue des deux mondes" des 15 juin et 15 juillet 1862 - respectivement p. 930-959 et 375-414 -.



Les républiques de l’Amérique du Sud (Élisée Reclus)

jeudi 17 juillet 2008 par Pierre

Texte extrait de la "Revue des deux mondes" du 15 octobre 1866, p. 953-980. Pages numérisées par la BNF.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 743817

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales  Suivre la vie du site Anarchisme   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License