robin-woodard
Accueil > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions > Sociologiques > Sociologiques

Sociologiques

Articles de cette rubrique


Une liberté d’esclaves ? (Travail, chômage, précarité)

De Thierry Ternisien
samedi 7 mars 2009 par anik

Nous sommes fiers d’appartenir à des sociétés démocratiques où la liberté est affichée au fronton de nos mairies.

Nous nous battons, à juste titre, contre les atteintes de plus en plus nombreuses à cette liberté politique. Mediapart fait partie de ce combat.

Mais nous en oublions la principale (parce que la première) remise en cause. La liberté que le “progrès” nous avait permis de gagner. La liberté par rapport à la nécessité vitale qui faisait espérer une société du “temps libre” (à ne pas confondre avec le loisir qui n’est que la consommation, autre face du travail).



Une vie pour... Ici et là-bas, solidaire (Sociologiques)

de Alain Desjardin
lundi 23 février 2009 par anik

En un temps de remise en cause de nombreux acquis des luttes de libération individuelle et collective et alors que les engagements solidaires deviennent toujours plus urgents, le récit de vie d’Alain Desjardin s’impose par sa clarté. Et par sa façon de dire « je » tout en faisant confiance aux autres. S’y dessine une volonté de quitter la résignation pour émanciper la pensée vers toujours plus d’humanité.



Les stratégies des groupes religieux minoritaires face à la lutte antisecte française (Religions)

par Régis Dericquebourg
dimanche 15 février 2009 par Pierre

La France est probablement avec la Chine, un des pays qui luttent le plus intensément contre les non-conformismes religieux et, par contagion, contre les nouvelles thérapies et les médecines alternatives soupçonnées d’entraîner les patients vers les sectes. Les attaques n’épargnent pas les universitaires qui travaillent sur ce terrain. Les membres des groupes religieux minoritaires, les médecins alternatifs, les psychothérapeutes subissent des attaques brutales : délations, diffamation, licenciements. dans les domaines où la concurrence est vive, l’arme de la délation sectaire -vraie ou diffamatoire- est utilisée. S’y ajoutent les harcèlements administratifs et fiscaux envers les mouvements religieux listés dans le rapport Guyard-Gest ( les Témoins de Jéhovah, le Mandarom, Invitation à la Vie, l’Eglise Evangélique de Besançon). Dans l’ensemble, la presse et une large partie des Français trouvent cela normal. Les groupes religieux minoritaires longtemps passifs face à toutes ces attaques, ont réagi sur trois plans qu’analyse précisément cet article : la communication, le droit, ainsi que l’action humanitaire.



La femme comme chienne de l’homme (Féminisme, genre, sexualités )

Robert Kurz
lundi 9 février 2009 par anik

Le cynisme d’un Mandeville n’est surpassé que par le célèbre marquis de Sade (1740-1814) qui, non sans raison, jouit de l’honneur douteux que le plaisir de torturer qu’est le sadisme, porte son nom. C’est en prenant la relève directe de Hobbes et sur un ton plus dur que celui-ci que Sade, en des phrases aussi sèches que claires, a critiqué, lui aussi, la forme monadique de l’homme capitaliste et ce dès les débuts de cet ordre social, jusqu’à aujourd’hui le plus monstrueux. « Ne naissons-nous pas tous isolés, je dis plus, tous ennemis les uns des autres, tous dans un état de guerre perpétuelle et réciproque. » Et tout comme Mandeville, Sade a exprimé les convictions fondamentales du libéralisme capitaliste, qui toujours sont voilées tant bien que mal, avec une franchise qui même dans les idéologies racistes ultérieures n’a pu ressurgir que sous une forme segmentée.



face à la globalisation de la surveillance, « la résistance est le devoir de tout citoyen. » (Sociologiques)

De Armand Mattelart
vendredi 23 janvier 2009 par anik

L’homme libre perd chaque jour du terrain face aux progrès des techniques de surveillance, aux dynamiques de mondialisation et aux manipulations étatiques. Nulle résistance en vue, ou si peu… En analysant méthodiquement cette globalisation de la surveillance, en retraçant sa genèse et son développement, le chercheur Armand Mattelart laisse pourtant une chance à la révolte : comprendre, c’est déjà protester, non ? Entretien.



IMMIGRATION : Le coq, l’aigle, le dragon et la gazelle (Sociologiques)

de Nicholas Bell (Radio Zinzine) | 2009-01-19
mercredi 21 janvier 2009 par anik

Dans son dernier livre, La haine de l’Occident, Jean Ziegler retrace l’histoire de plus de cinq siècles de domination de la planète par les Occidentaux. « Quatre systèmes se sont succédé. Le premier est celui dit des "conquêtes" ; vient ensuite celui du commerce triangulaire, et de la déportation massive d’Africains noirs vers le continent américain dépeuplé par le massacre des Indiens ; le troisième est celui de l’occupation militaire qui garantit l’accès direct aux ressources minières et agricoles ; le quatrième représente de loin le plus meurtrier des systèmes d’oppression : l’ordre du capital globalisé à toute la planète ».



La tarification sociale de l’eau, mode d’emploi (Travail, chômage, précarité)

par Marc Laimé
vendredi 9 janvier 2009 par anik

A l’orée d’une année qui va voir s’aggraver une crise sociale multiforme, les collectivités locales françaises pourraient, si elles le souhaitent, mettre en place une tarification sociale de l’eau. Dans le nouvel ouvrage qu’il vient de publier, notre ami Henri Smets s’est en effet attaché à remettre en cause nombre d’idées reçues afin de promouvoir concrètement cette tarification sociale de l’eau pour laquelle il se bat depuis des années. La tarification sociale de l’eau, c’est possible ! Encore faut-il le vouloir vraiment. Désormais les collectivités ne pourront plus soutenir qu’elles ne savent pas comment faire. La tarification sociale de l’eau doit compter au rang de leurs priorités en 2009.



Subsistance et marché (Maria Mies)

par Veronika Bennholdt-Thomsen et Maria Mies
mercredi 7 janvier 2009 par anik

Les marchandes de Juchitan
A Juchitan, une ville zatopèque de l’état mexicain d’Oaxaca, avec une population de 80.000 habitants, les femmes ont une forte position sociale. Les hommes sont paysans, pêcheurs, artisans et ouvriers agricoles. Les femmes sont des marchandes. Cette division sociale du travail fonctionne depuis des centaines d’années.



L’art d’ignorer les pauvres ; Derrière la fatalité, l’épuration sociale (Travail, chômage, précarité)

Par John Kenneth Galbraith
mercredi 7 janvier 2009 par anik

Chaque catastrophe « naturelle » révèle, s’il en était besoin, l’extrême fragilité des classes populaires, dont la vie comme la survie se trouvent dévaluées. Pis, la compassion pour les pauvres, affichée au coup par coup, masque mal que de tout temps des penseurs ont cherché à justifier la misère – en culpabilisant au besoin ses victimes – et à rejeter toute politique sérieuse pour l’éradiquer.



Les surveillants surveillés (préface) (Sociologiques)

De Maurice Rajsfus
mardi 6 janvier 2009 par anik

En 2006, j’étais cité comme témoin par la défense de faucheurs d’OGM qui étaient poursuivis pour « refus de prélèvement d’ADN », lors d’un procès à Orléans. Le président me donne la parole en lançant : « Qui représentez-vous ? » Je réponds que je suis président de l’Observatoire des libertés publiques. « Oui, mais encore ? » « Je dois dire que j’ai une grande expérience du fichage. J’ai dû être fiché pour la première fois à l’âge de douze ans. » « Quand était-ce ? » « C’était en octobre 1940. » Le président n’a rien dit. « Mais, deux ans après, j’ai été décoré par ça… » Et puis j’ai sorti de ma poche l’étoile jaune que la police française m’avait attribuée.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 743817

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Sociologiques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License