robin-woodard

L’armement nucléaire d’Israel étalé au grand jour.

mercredi 7 janvier 2009.

Ces infos sur les "inquiétudes" israéliennes à propos de Dimona, donnent un éclairage sur une des raisons de l’offensive actuelle du Tsahal : les roquettes du Hamas sont de portée de plus en plus grande et capables d’atteindre Dimona et il faut à tout prix les détruire ; Si c’était seulement la population des villes de cette zone qui en souffrait depuis 8 ans, on aurait pu "patienter" quelque temps de plus... Rappelons aussi que Dimona n’est pas une simple centrale nucléaire, c’est le centre de production de puissantes armes nucléaires . Et que Mordechai Vanunu a fait des années de prison, rien que pour avoir dénoncé leur existence... CP

IsraelValley - (site officiel de la Chambre de Commerce France Israël)
News : ISRAËL DIMONA - LES ATTAQUES SUR BEERSHEVA DEMONTRENT-ELLES DE LA CAPACITE DU HAMAS D’ATTEINDRE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE DIMONA ?
Par Dan Assayah en Israël
Rubrique : Actualité
Publié le 1 janvier 2009 à 07:53

BREAKING NEWS - Depuis quelques jours les Israéliens le savent parfaitement : le Hamas peut atteindre un nouveau rayon de 40 à 50 km. Mais techniquement il est impossible pour le Hamas d’atteindre le centre nucléaire de Dimona. Ils n’ont pas le matériel nécessaire selon les estimations de Tsahal.

La pluie de roquettes du Hamas sur Beersheva et Omer hier soir démontre cependant que le Hamas ajuste ses tirs avec de plus en plus de précision pour tenter d’atteindre des points névralgiques en Israël.

Une nouvelle question hante malgré tout les Autorités israéliennes : malgré les analyses des services d’intelligence militaire, le Hamas dispose t-il de roquettes qui pouraient atteindre la Centrale Atomique de Dimona ? Et si l’Iran avait transmis aux Palestiniens des armes de portée plus importante ?

En Israël, la censure veille à bloquer toute information sur ce sujet. Ce qui est clair pour tous les analystes : Israël a déjà préparé une contre-offensive dévastatrice (invasion terrestre) contre le Hamas au cas où les roquettes dépasseraient une ligne rouge.-

Aroutz 7 : Gil Ronen. (IsraelNN.com) : "The National Union party warned Tuesday against a ceasefire in the fighting against Hamas, saying that "whoever ceases fire after Be’er Sheva was targeted will wake up to missiles on Dimona and Tel Aviv."

Dimona, home to Israel’s main nuclear research facility, is located 36 km to the south and east of Be’er Sheva, which was hit for the first time ever by long-range Grad-type Katyusha missiles on Tuesday".

de : alerte_otan · Comité de Surveillance OTAN


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 716148

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License