robin-woodard

Rationaliser la justice : ne pas condamner les puissants plutôt que les gracier. Pas bête…

mercredi 7 janvier 2009.

Ça n’a pas été facile. Il a fallu s’introduire dans cette clinique du XVIe arrondissement où Rachida Dati récupère de son accouchement, échapper aux gardes partout en faction et ne pas se faire repérer par des services de sécurité sur les dents. Trouver la chambre de la ministre de la Justice et choisir un moment où François Sarkozy, frère de l’auguste et inséminateur présidentiel par alliance, n’y était pas. Amadouer la Garde des Sceaux avec une jolie boîte de chocolat et entamer avec elle la conversation. Et enfin décrocher de sa part un accord pour une interview rapide, agrément d’autant plus facilement obtenu que la jeune maman était encore gentiment assommée de ces médicaments qui font voir la vie en rose. Et ? Ben… on l’a fait. Voici une interview exclusive de Rachida Dati, obtenue sur son lit d’hôpital.

Lire la suite sur article XI


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 716148

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License