robin-woodard

Sarko s’en va-t-en guerre : l’armée recrute ! « Devenir soi-même » avec l’armée - N’allez pas à la guerre Refusez de partir

Le déserteur de Boris Vian par Serge Reggian et un article de Philippe Leymarie (blog du monde diplo)
jeudi 11 février 2010 par anik
Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens

« Devenezvousmeme.com » : l’armée de terre française, qui se flatte d’être le premier recruteur de France — 14 000 à 15 000 emplois remis en jeu chaque année — lance une campagne 2010-12 qui a pour ambition de « révéler la transformation positive de l’individu », sur fond de treillis et de camouflage (« le territoire graphique des jeunes »), de stratégie « drive-to-web » (les affiches et spots radio-télé drainant vers un nouveau site de recrutement en ligne) : le tout dans le but de faire découvrir la condition militaire (grandeurs et servitudes), et un métier qui comporte jusqu’à quatre cents spécialités…

Le déserteur
by Boris Vian
Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir
Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens
C’est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m’en vais déserter
 
Depuis que je suis né
J’ai vu mourir mon père
J’ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants
Ma mère a tant souffert
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers
Quand j’étais prisonnier
On m’a volé ma femme
On m’a volé mon âme
Et tout mon cher passé
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J’irai sur les chemins
 
Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens :
Refusez d’obéir
Refusez de la faire
N’allez pas à la guerre
Refusez de partir
S’il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le Président
Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n’aurai pas d’armes
Et qu’ils pourront tirer
 
Nota :
La version initiale des 2 derniers vers était :
"que je tiendrai une arme ,
et que je sais tirer ..."
Boris Vian a accepté la modification de son ami Mouloudji
pour conserver le côté pacifiste de la chanson !

« Devenir soi-même » avec l’armée de terre

« Devenezvousmeme.com » : l’armée de terre française, qui se flatte d’être le premier recruteur de France — 14 000 à 15 000 emplois remis en jeu chaque année — lance une campagne 2010-12 qui a pour ambition de « révéler la transformation positive de l’individu », sur fond de treillis et de camouflage (« le territoire graphique des jeunes »), de stratégie « drive-to-web » (les affiches et spots radio-télé drainant vers un nouveau site de recrutement en ligne) : le tout dans le but de faire découvrir la condition militaire (grandeurs et servitudes), et un métier qui comporte jusqu’à quatre cents spécialités…

L’armée de terre a le besoin impérieux, chaque année, d’attirer des milliers de jeunes dans ses 118 centres de recrutement : pour elle, c’est « une obligation de jeunesse », assure le général Philippe Pontiès, directeur adjoint des ressources humaines. Si la Légion étrangère (7 500 hommes) n’a aucun problème de recrutement, avec le choix entre huit candidats par poste, c’est qu’elle puise dans un bassin de taille mondiale.

Pour le reste de l’armée de terre (127 000 hommes), c’est plus dur : depuis plusieurs années, il n’y avait souvent au final, dans les régiments, qu’un seul postulant présentable pour chaque emploi offert. Le taux moyen serait remonté l’an dernier : il atteint 2,2 candidats par poste, selon le chef d’état-major, le général Elrick Irastorza, qui lançait la campagne il y a quelques jours, dans un PC de toile établi sur le Champ-de-Mars [1].

Lire la totalité de l’article ici.

remarques personnelles :

"devenez vous-même", slogan pour appeler les jeunes les plus pauvres à s’engager signifie plus clairement devenez soit des tueurs (qui est aussi une manière d’être mort en soi, car à chaque fois que l’on tue une autre personne, on se tue soi-même), soit des morts ; unique alternative sarkoziste au chomage massif ???
la mort devient-elle donc l’ultime proposition du gouvernement pour que les jeunes puissent "gagner" du fric : devenir des mercenaires, tuer pour de l’argent uniquement ???
perdre sa vie en pensant la "gagner" ?
n’allons nous jamais apprendre, n’allons nous donc jamais briser le cercle infernal des guerres ? apparemment non puisque même le prix nobel de la paix n’existe plus désormais et devrait être réintitulé "prix nobel de la guerre" !!
anik


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 630 / 618505

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales  Suivre la vie du site Non violence   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License