robin-woodard

Un message clair pour l’humanité

De Keith Farnish
jeudi 23 juillet 2009 par anik

Ce ne sont pas tous les humains qui en sont responsables : seulement ceux qui font partie de la civilisation industrielle. La civilisation industrielle est dépendante d’une croissance économique et de l’utilisation non soutenable des ressources naturelles. C’est pourquoi elle a développé un ensemble complexe de statégies pour maintenir les gens débranchés du monde réel, lesquels mènent un train de vie qui la maintient fonctionnelle. Les humains ont été manipulés afin de faire partie d’un système qui détruit.

La seule façon d’éviter un effondrement écologique global et d’assurer la survie de l’humanité est de débarrasser la planète de la civilisation industrielle.

La civilisation est à la fois complexe et fragile ; pour son fonctionnement, elle dépend du bon roulement des choses et de la croyance des gens en sa bonté. Nos écosystèmes planétaires subissent des changements majeurs avec des répercussions imprévisibles : les ressources naturelles s’épuisent rapidement, la population croît rapidement, surtout dans les milieux urbains, il y a un malaise grandissant autant politique que populaire. Ces facteurs combinés vont probablement amener un effondrement rapide et catastrophique de la civilisation au cours du 21è siècle.

Il est possible de provoquer l’effritement progressif de la civilisation, réduisant ainsi son impact sur l’humanité et, les dommages à l’environnement seront d’autant amoindris que nous agirons rapidement.

Voici ce que nous devons faire :

1) Nous joindre à la réalité du monde vivant, afin que nous puissions comprendre notre étroite relation avec lui dans tout ce que nous faisons. Plus nous sommes en affinité avec la nature, plus nous réalisons combien irréelle est la civilisation.

2) Vivre de telle manière que l’on cesse de contribuer à la croissance économique, et par le fait même, réduire notre impact sur l’environnement naturel. Devenir conscient que les figures d’autorité dans ce système, tels les dirigeants politiques ou les corporations, vont tenter de nous proposer des solutions “vertes” opportunistes : ces conseils restent axés sur l’idée d’une continuation de la civilisation et devraient êtres ignorés.

3) Créer, par l’éducation, des conditions favorables afin que les autres puissent aussi changer et, plus important encore, miner les outils dont se sert la civilisation pour nous maintenir dans ce système. Ne perdons pas de temps à manifester : cela ne change rien, c’est d’ailleurs pour cette raison que c’est permis !

Un avenir en dehors de la civilisation induit une vie meilleure : une existence dans laquelle nous pouvons décider par nous-même de notre manière de vivre.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 225 / 452523

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Écologiques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License