robin-woodard

la france : une prison à ciel ouvert ... aussi ?

samedi 30 mai 2009 par anik

Les populations sont de plus en plus fichées mais aussi controllées en particulier "grâce" aux controles facilités par les technologies et on peut voir ainsi comment le progrès qui aurait pu être au service des hommes est utilisé contre eux/elles pour les priver de leurs libertés les plus fondamentales et les asservir encore plus.

C’est avec un malaise grandissant que je me suis réveillée ce matin dans mon trou gascon qui en fait est un grand espace en haut d’une petite colline avec une vue plongeante sur la nature environnante.

Hier au soir, une goutte d’eau supplémentaire au triste constat de la privation des libertés et du controle des populations s’étalait sans faire réagir personne apparemment dans le journal de 20 heures.

En effet, les outils de surveillance de la population ne font que croître de manière impressionnante, auraient-ils donc si peur de nous, simples humains ??

La boucle est fermée, tous les âges sont maintenant sous controle et sous surveillance policière et étatique, le tout étant encore et toujours présenté comme une "nécessité pour la sécurité des personnes".
Tous les âges et toutes les catégories de population sont fichés, mis sous surveillance soit par des vidéos, soit par des moyens électroniques : bracelets, internet ; fichiers d’adn contraires aux droits civiques etc...

Les enfants vont donc se retrouver emprisonnés dans leurs écoles avec des portiques qui sont d’usage dans les prisons, des policiers leur seront spécifiquement attribués ; ils auront droit à la fouille y compris avec des chiens comme on l’a vu dans certains établissements.
L’école de la république est morte pour faire place aux écoles prison privatisées où le savoir sera distribué au compte goutte selon les valeurs marchandes.

Les étudiants sont dans leur juste révoltes contre les privatisations abusives, criminalisés et accusés par les politiques véreux de tous bords avec l’appui des médias qui n’ont plus aucune indépendance des pouvoirs politiques, financiers et industriels.

Les pauvres de plus en plus nombreux sont controllés et fliqués aussi bien par les organismes chargés soit disant de leur accompagnement dans la recherche d’emplois - qui n’existent plus depuis un bon moment, mais aussi par un service social qui ne sait plus jouer son rôle et qui fait absolument tout y compris mettre de la pression sur des personens précarisées afin que "l’ordre" soit maintenu pour le "bon fonctionnement" du système capitaliste néolibéral cupide et destructeur.
D’ailleurs beaucoup de pauvres et de précaires se retrouvent en prison, leurs espaces de survie et de libertés sont tellement restreints par une multitude de lois plus abusives les unes que les autres soit disant au nom de la liberté, mais de toute évidence uniquement de la liberté de ceux au pouvoir et des plus riches. Si leur liberté était vraiment respectée alors, l’espace pour la création d’alternatives serait vraiment libre et vaste, mais ce n’est pas le cas et on le voit très bien dans les répressions qui s’abattent sur les lieux où des personnes essaient de vivre soit en écolieu, soit en collectifs qui sont aussi souvent des tentatives de réponses pour améliorer les situations des squatts qui sont réprimés, les cabanes, les yourtes, les fermes collectives sont dénoncées comme si la survie en autarcie allait bientôt devenir un crime d’état !!!
La pensée unique qui a son représentant le plus "hyperactif" semble ne pas permettre les alternatives autres que l’enrichissement des plus riches ; un couloir de plus en plus étroit est dressé contre les populations surtout les populations les plus pauvres qui sont indispensables pour faire peur aux autres.
Le rsa semble remplir une fonction répressive et d’asservissement final d’esclaves en grand nombre et va rapidement vider les statistiques concernant les rmistes.

Internet est également surveillé maintenant à cause de la scandaleuse et violeuse de libertés qu’est la loi scélérate Hadopi.

Les travailleurs sont fliqués par leurs patrons avec des vidéos surveillance et des gps pour ceux qui sont hors du lieu de travail.

Et maintenant, également les personnes âgées sont controllées et emprisonnées grâce à un bracelet électronique, qui les flique constemment, bloquant les portes et transformant les maisons de retraite qui étaient déjà des mouroirs pour beaucoup en prison officielle, le bracelet bloque les portes et empêche les sorties des prisonnierEs.
Ainsi, l’accompagnement des personnes âgées même au sein des maisons de retraite, se fera par un objet et non plus par des personnes, les contacts humains sont détruits et découragés.
Créations d’emplois disent-ils ??

Même nos animaux de compagnie sont pucés, vaccinés de force et de même pour les animaux d’élevage.

La politique actuelle est celle du commerce et est celle des grands monopoles batis en détruisant les plus petits, c’est une politique violente, abusive qui affame les personnes et les fait souffrir sans complexe : la loi du plus fort.
Nous sommes actuellement dans une dualité d’abus politique et marchand qui combinés sont une mise en pratique directe d’un néo fasicme destructeur et sournois.
En vendant nos libertés et nos droits civiques ainsi que les idéologies de démocraties, ils nous ont enchainés et asservis avec ce qui devait nous assurer la paix et la liberté. Leur marketing concernant la liberté et la démocratie ainsi que la paix sont dans l’opposé total de leurs actes destructeurs, violents, répressifs, dominateurs.
Quand on vend la liberté, on créé des prisons.
Quand on vend la démocratie, on crée du fascisme et des dictatures.
Et nous pouvons le constater ici en france et en europe, le viol des populations et de la démocratie est en oeuvre aussi bien dans les organes institutionnels qui n’ont plus aucune valeur. Avec l’europe c’est encore plus flagrant, 3 peuples ont été volés de leurs votes et de leurs libertés sans aucune hésitation.

Hier soir, en regardant le jour s’éteindre doucement dans la fraicheur pour faire place aux premières étoiles, j’arrivais à me demander si cet espace aussi n’était pas en acte de surveillance permanente avec tous leurs satellites : google earth en est un bon exemple et cela fait froid dans le dos.
Au nom soit disant de la démocratie et de la liberté, ces gens nous ont volé, violé, détruit toutes nos véritables libertés pour les vendre.
Car enfin, derrière tout cela il y a essentiellement du commerce pour les industriels : vente de vaccins, de médicaments pour l’industrie pharmaceutique, vente d’électronique pour la surveillance, vente d’armes pour le controle et la répression etc...

La révolution française fut l’acte de commerçants contre le pouvoir royal, il semble maintenant que le commerce est roi et que c’est bien cela qu’il va falloir détroner, c’est à chacunE de trouver et choisir les moyens d’actions qui lui conviennent, nous sommes vraiment en résistance et les luttes vont devoir s’amplifier et se transformer. La techno-science est l’instrument de leur pouvoir, les luddistes ont raison : il faut savoir apprendre à la détruire.
Il semble évident aujourd’hui que le "progrès" qui devait tant apporter aux hommes ait été utilisé et détourné contre les populations par des arrivistes cupides, égocentriques et malsains incapables de concevoir la vie dans sa diversité.

Jusqu’où les laisserons-nous nous emprisonner ???
Jusqu’où les laisserons-nous nous détruire ??

Nous sommes face à un choix essentiel : entre la vie et sa biodiversité et la mort et sa techno-science marchande.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 323 / 614947

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Europe  Suivre la vie du site France   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License