robin-woodard

De la violence passive

jeudi 7 août 2008 par anik

Si nous prenons conscience de toute la violence passive que
nous perpétuons les uns envers les autres, nous comprendrons pourquoi il y a tant de violence physique qui empoisonne nos
sociétés et le monde.” (M. K. Gandhi)

"Being treated like a non-entity was perhaps the deepest act of anger against my soul, one that still cuts me to the bone today."

Etre traité comme si je n’existais pas était peut être l’acte de violence spirituel le plus profond que j’ai vécu, un acte qui me touche encore très profondément aujourd’hui.

Mahatma Gandhi said, "passive violence fuels the fire of
physical violence ; and if we want to put out the fire of
physical violence, logically we have to cut off the fuel
supply." What is passive violence ? According to Gandhi and his grandson Arun, passive violence are the things that we do to disrespect other people’s (and our own) lives, such as name-calling, teasing, judging and criticizing. These small and often inconspicuous acts that we commit are actually a form of violence. So what causes passive violence ?

Mahatma Gandhi disait : " la violence passive alimente le feu de la violence physique, et si l’on veut éteindre le feu de la violence physique, logiquement nous devons élimiter l’approvisionnement du carburant".
Selon Gandhi et son petit fils Arun, la violence passive est composée des choses que l’on fait en manquant de respect à la vie d’autres personnes et à nous mêmes ; tels que insulter, provoquer, juger et critiquer. Ces actes simples et souvent irréfléchis que nous commettons sont actuellement une forme de violence. Donc, qu’est ce qui crée la violence passive ?

On a deeper level, many people, including great leaders of our time, have said that a lack of self-identity can lead to passive violence. In other words, without a strong sense of confidence in knowing who we are, we can end up feeling
insecure and even develop an insecurity complex. As philosopher Daisaku Ikeda put it, "When you succumb to a complex, you are likely to see everything about yourself in a negative light. When something doesn’t work out for you, you tend to blame it on those things which make you feel inferior : ’It’s because I’m short’ and so forth." Lacking a solid sense of who we are makes us feel insecure, and this can cause us to compare ourselves to others and even criticize or judge others because they are different from us. Gandhi was referring to judgment and criticism when he stated that passive violence leads to physical violence.

Plus profondément, beaucoup de personnes, y compris certains grands chefs de notre temps, ont constaté qu’un manque d’identité peut amener à la violence passive. En d’autres termes ; sans un fort sentiment de confiance en soi et de connaissance de soi même, nous finissons par nous sentir incertains voir même nous développons un complexe d’insécurité.
Comme le dit le philosophe Daisaku Ikeda, "Quand vous succombez à un complexe, vous êtes amenés à voir tout ce qui vous concerne dans une perspective négative. Quand vous échouez, vous avez tendance à accuser ces choses qui vous font sentir inférieur : "c’est parce que je suis petit" et ainsi de suite."
le fait de manquer une connaissance solide de qui nous sommes vraiment nous fait sentir insécurisés, et cela nous entraine à nous comparer aux autres, voir même à les critiquer et à les juger parce qu’ils sont différents de nous. Gandhi faisait référence aux jugements et aux critiques quand il affirmait que la violence passive mène à la violence active.

Be The Change You Wish To See In The World

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde

How do we counteract violence, especially passive violence ?

Comment combattre la violence, en particulier la violence passive ?

First of all, it is important to stop comparing ourselves to others, since it is neither good for us, nor for others.

Tout d’abord, il est important d’arrêter de nous comparer aux autres, care ce n’est jamais bon ni pour nous, ni pour les autres.

Second, we can embrace and accept ourselves for who we are
today - not for the person we want to be in 5 years, or for the person we’re glad we’re not, but for the person that we are today. When we accept ourselves for who we are, we free
ourselves from the shackles of comparison and allow ourselves to grow and develop from where we are now. Next, we can do our best to confront whatever task or challenge with which we are faced. By doing our best, we develop a form of confidence that enables us to feel good about who we are as individuals and that helps us to see our shared identity as human beings. When people start to awaken to their deeper identity, we create a revolution in consciousness and begin to see our similarities
rather than focus on our differences.

Ensuite, nous pouvons nous accueillir et nous accepter pour ce que nous sommes aujourd’hui - pas pour la personne que nous voudrions être dans 5 ans, ou pour la personne que nous sommes contents de ne pas être. Quand nous acceptons la personne que nous sommes, nous nous libérons du mécanisme aliénant de comparaison et nous nous permettons de grandir et de nous développer depuis notre position actuelle. Ensuite, nous pouvons faire de notre mieux pour affronter chaque travail ou défi que nous rencontrons. En faisant de notre mieux, nous developpons une forme de confiance qui nous permet de nous sentir mieux pour ce que nous sommes en tant qu’individus et cela nous aide à mieux percevoir notre identité commune en tant qu’êtres humains. Quant les personnes commencent à prendre conscience de leur identité profonde, nous créons une révolution de conscience et nous commençons à voir nos similitudes plutôt que de nous concentrer sur nos différences.

This is the idea that Martin Luther King Jr. spoke of when he said, "I have a dream my four little children will one day live in a nation where they will not be judged by the color of their skin but by the content of their character." We can all make a difference by changing ourselves, one step at a time. A Nobel Laureate recently said, "If you wish to change the people then you have to change yourself. If you’re successful at changing yourself, then you have a responsibility to change the world."

C’est l’idée exprimée par Martin Luther King Jr. quand il il disait : "J’ai fais un rêve que mes 4 petits enfants vivrons un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés par la couleur de leur peau mais par la valeur de leur personalités."
Nous pouvons tous faire la différence en modifiant nos comportements, pas à pas. Un lauréat au prix nobel disait récemmment, "si vous voulez changer les personnes alors vous devez changer vous mêmes. Lorsque vous réussissez à vous changer, alors vous avez une responsabilité pour changer le monde."

It is up to all of us. Are we going to do nothing and let
violence continue its bloody path, or, as Gandhi said, are we going to "be the change we wish to see in the world ?"

Trust & Tolerance through Dialogue

Cela dépend de nous tous. Allons nous continuer à ne rien faire et laisser la violence continuer sur sa route sanglante, ou, comme Gandhi disait, allons-nous "devenir le changement que nous souhaitons voir dans le monde ?".

Confiance et tolérance à travers le dialogue.

"You have the power to shape your life, the world in
which you live. You have even more power when you work together with your parents, your friends and your teachers to come up with solutions to problems. The power is inside each of you to help bring about the changes you want. It’s really up to each of you." - Oakland Mayor Jerry Brown at the Anti-Violence Youth Summit Building a Culture of Peace

"Vous avez le pouvoir de donner forme à votre vie, au monde dans lequel vous vivez. Vous avez encore plus de pouvoir quand vous travaillez ensemble avec vos parents, vos amis, vos professeurs afin de trouver des solutions aux problèmes. Le pouvoir est à l’intérieur de chacun(e) d’entre vous pour aider à amener les changements que vous voulez. Cela dépend vraiment de chacun(e) d’entre vous." disait le professeur Jerry Brown d’Oakland au sommet non violent de la jeunesse pour construire une culture de paix.

http://www.vov.com/

Traduit par anik


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1550 / 453445

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales  Suivre la vie du site Non violence   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License