robin-woodard

Bouches-du-Rhône : rejet d’iode radioactif sur le site nucléaire de Cadarache

Du réseau sortir du nucléaire
jeudi 2 avril 2009 par anik

Une quantité d’iode radioactif supérieure à la limite mensuelle autorisée a été rejetée le 11 février dans l’atmosphère sur le site de Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône, à la suite d’un dysfonctionnement, a indiqué jeudi le Commissariat à l’énergie atomique (CEA).

Une quantité de 7,09 mégabecquerels d’iode 131 radioactif a été rejetée dans l’atmosphère, soit près de trois fois la limite mensuelle autorisée (2,5 mégabecquerels), selon les chiffres fournis dans le communiqué du CEA. La limite annuelle est fixée à 15 mégabecquerels.

"L’anomalie n’a eu de conséquence ni sur le personnel, ni sur l’environnement", affirme toutefois le CEA qui a proposé de classer cet incident au niveau 1 de l’échelle internationale INES qui en compte 7. "La dose pour une personne se tenant à proximité de l’installation serait de 0,003 microsieverts, soit 1/800.000èmes de la radioactivité naturelle", selon le CEA.

Ce rejet anormal est dû à un "dysfonctionnement du dispositif d’injection d’iode radioactif utilisé pour tester des pièges à iode" installés sur le système de ventilation du Réacteur de nouvelle génération, actuellement à l’arrêt, de l’installation nucléaire dédiée aux études menées pour la propulsion nucléaire navale. "Pour tester l’efficacité de ces pièges à iode (sorte de filtres, ndlr) on injecte de petites quantités d’iode radioactif. Le dispositif d’injection s’est bouché et l’iode s’est relâché dans un local qui est lui-même ventilé, c’est ainsi qu’il y a eu rejet à l’air libre", a expliqué à l’AFP Henri Maubert du service de communication du CEA.

L’opérateur présent lors de ce dysfonctionnement a fait l’objet de vérifications qui ont montré "l’absence de contamination corporelle", selon le CEA. L’incident n’a été déclaré que le 24 mars à l’Autorité de sûreté nucléaire car "cette anomalie de rejet n’a été découverte que "lors de l’établissement du bilan mensuel des rejets, et non lors des vérifications intermédiaires hebdomadaires", selon le CEA.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 457 / 606178

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Europe  Suivre la vie du site France   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License