robin-woodard

La politique de Cristina Kirchner : une réponse populiste à la crise financière mondiale ?

par Pierre Boisson
mercredi 18 mars 2009 par Pierre

L’Argentine est un des pays latino-américains les plus menacés par la crise financière qui touche actuellement l’ensemble des économies mondiales. Face à cette nouvelle crise que doit affronter l’Argentine, la présidente Cristina Fernandez de Kirchner a annoncé le 25 octobre 2008 une réforme du système de retraite et le retour à un modèle par répartition, quelques jours avant de lancer un « Megaplan » de travaux publics. Ces mesures hétérodoxes, prises dans un contexte de crise, et qui se posent comme une réaction face un ordre néolibéral déliquescent, font ressurgir la peur d’un nouveau gouvernement populiste en Argentine. La chronique en pièce jointe a pour but d’étudier la dimension populiste de la réponse à la crise financière proposée par Cristina Fernandez de Kirchner en s’appuyant sur les principales théories développées sur le populisme.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 206 / 608433

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Amériques  Suivre la vie du site Amérique Latine  Suivre la vie du site Argentine   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License