robin-woodard

Supermarkets supporting GM through the back door

Les supermarchés font entrer les OGM par la porte de derrière
mardi 29 juillet 2008 par anik

A new survey by Friends of the Earth, reveals that most animal products sold in supermarkets, including milk, cheese and meat, come from animals fed on GM feeds [1].. ]] But consumers are not aware of what they are buying, with five out of 10 supermarkets failing to tell customers when food comes from animals fed on genetically modified feed.

Une enquête récente des Amis de la Terre, révèle que la majorité des produits de l’élevage vendus dans les supermarchés, y compris le lait, le fromage et la viande, provient d’animaux nourris avec des aliments Généticalement Modifiés. [1]
Mais les consommateurs ne savent pas ce qu’ils achètent car 5 supermarchés sur 10 ne mentionnent pas quand la nourriture provient d’animaux nourris avec des aliments généticalement modifiés.

The results come as a new GfK NOP Omnibus poll for Friends of the Earth and GM Freeze found that 87 per cent of the public think that foods from animals fed on a GM diet should be labelled [2] Animal products produced using GM feed are currently exempt from labelling requirements [3]

Ces résultats nous parviennent alors qu’un nouveau sondage pour les Amis de la Terre sur les congelés génétiquement modifiés démontre que 87% du public considère que la nourriture provenant d’animaux alimentés avec des produits génétiquement modifiés devrait être signalés. [2]
Les produits d’élevage issus d’animaux alimentés avec des organismes génétiquement modifiés sont actuellement exemptés des exigences de traçabilité. [3]

Friends of the Earth surveyed the 10 main supermarkets’ policies on GM animal feed. The results showed that supermarkets providing the fewest non-GM fed options were Budgens, which only sources non-GM fed poultry and pork, Tesco, Asda, Morrisons, Iceland and Somerfield, which only source non-GM eggs, poultry and farmed fish (Morrisons additionally provides non-GM fed New Zealand lamb)

Les Amis de la Terre a enquêté sur les pratiques concernant l’alimentation animale avec des organismes génétiquement modifiés parmi les 10 supermarchés les plus connus.
Les résultats ont montré que les supermarchés qui proposent le moins de produits d’animaux élévés avec des aliments non généticalement modifiés sont ceux de Budgens qui proposent des volailles et des porcs non alimentés avec des OGM.
Tesco, Asda, Morrisons, Iceland et Somerfiels, sont ceux qui proposent des oeufs, des volailles et des poissons d’élevage le moins nourris avec des OGM. (Morrissons propose également de la viande d’agneau de la Nouvelle Zélande et qui ne sont pas nourris aux OGM.)

Marks & Spencer had the widest selection of non-GM fed products including fresh milk, meat, poultry, eggs and fish. Sainsbury’s, the Co-op and Waitrose source a number of non-GM fed products but could do more.

Marks & Spencer a la plus large sélection de produits non élevés avec des ogms y compris le lait frais, la viande, la volaille, les oeufs et le poisson. Sainsbury’s, le Co-op et Waitrose proposent également un certain nombre de produits non alimentés avec des ogm mais pourrait faire mieux.

Friends of the Earth’s GM Campaigner, Clare Oxborrow said :

Clare Oxborrow, membre de la campagne sur les OGM des Amis de la Terre commente :

Most people think that supermarkets are GM free, but thousands of tones of GM soya and maize are coming into the UK to feed the animals producing the meat, milk and other dairy products found on their shelves. Consumers clearly want to avoid food with GM ingredients but the information just is not made available."

La plus grande partie des gens pense que les supermarchés sont libres de tout OGM, mais des milliers de tonnes de soya et de maïs génétiquement modifiés sont importés en Grande Bretagne afin de nourrir les animaux qui fournissent ensuite la viande, le lait et autre produits laitiers qu’ils trouvent sur les étagères. Les consommateurs refusent clairement les aliments qui contiennent des ingrédients généticalement modifiés mais l’information n’est pas rendue publique.

The intensive production of GM crops for animal feed is associated with damaging environmental and social impacts around the world. The failure of food companies to demand non-GM feed is making these problems worse - and could also result in a shortage of GM-free ingredients for food. Supermarkets must do more to phase out the use of GM animal feed, provide accurate information to help their customers choose non-GM options and contribute to finding sustainable alternatives to imported, intensively farmed animal feeds.

La production intensive des récoltes généticalement modifiés pour l’alimentation animale va de pair avec des dommages environnementaux et des impacts sociaux négatifs tout autour du globe. L’impuissance des compagnies qui produisent des aliments pour animaux à exiger que ces aliments ne soient pas généticalement modifiés rend ces difficultés encore pire - et pourrait également conduire à ne plus trouver d’aliments libres de produits généticalement modifiés.
Les supermarchés doivent faire beaucoup plus pour éliminer l’utilisation des produits OGM, doivent fournir des informations plus précises afin d’aider leur clients à choisir plus facilement les produits non modifiés et doivent contribuer activement pour fournir des alternatives conséquentes à l’importation intensive des aliments pour les animaux.

Friends of the Earth also posed as a customer and contacted the 10 main supermarkets to ask them to specify which of their products come from animals not fed a GM diet. Half of them, including Tesco and Asda, failed to answer the basic question.

Les Amis de la Terre s’est aussi présenté en tant que client et a contacté les 10 supermarchés les plus importants et leur a demandé de signaler clairement lesquels de leur produits proviennent d’animaux non nourris avec des OGM. La moitié d’entre eux, y compris Tesco et Asda, étaient incapables de répondre à cette simple question.

The majority of GM crops grown are used for animal feed (primarily soya and maize). Environmental campaigners are concerned by the trend as growing GM crops is leading to further intensification of farming practices, environmental damage and negative social impacts [4]. The failure to take action to replace GM in animal feed will make it more and more difficult for food companies to source non-GM ingredients, like soya, for food [5].

La majorité des récoltes OGM sont utilisées pour l’alimentation animale (essentiellement le soja et le maïs). Les activistes de l’environnement sont inquiets de voir cette tendance de cultiver plus d’OGM s’accroitre et entrainer encore plus l’intensification des pratiques agricoles qui endommagent l’environnement et produit des effets sociaux très négatifs. [4]
L’incapacité de prendre des actions concrètes pour remplacer les OGM dans l’alimentation animale va rendre de plus en plus difficile pour les compagnies productrices d’aliments pour animaux de repérer des ingrédients NON OGM comme le soja. [5]


GM Freeze Co-ordinator Carrie Stebbings said :

Carrie Stebbings coordinatrice de la campagne des OGM congelés commente :

"The public has made it clear that it wants foods produced from GM-fed animals to be labelled. Supermarkets have the ability to trace the majority of animal products back to the farms they have come from, so there is no reason for them not to specify non-GM animal feeds. The only explanation for their failure to do this appears to be cost - it seems for many companies shareholders come before the interests of their customers".

"Le public a exprimé très clairement qu’il veut que les produits issus d’animaux alimentés avec des OGM soit signalés clairement sur les étiquettes. Les supermarchés ont la possibilité de tracer la majorité des produits d’animaux d’élevage jusqu’aux fermes d’où ils proviennent, il n’y a donc aucune raison pour eux de ne pas spécifier clairement les produits issus d’animaux non alimentés avec des OGM. L’unique explication de leur échec à appliquer ces mesures semble être d’ordre financier - il semble donc que l’intérêt des actionnaires est considéré avant l’intérêt de leur clients."

Opinion poll surveys show that consumers have rejected GM, with the latest Eurobarometer poll concluding that “overall Europeans think that GM food should not be encouraged. GM food is widely seen as not being useful, as morally unacceptable and as a risk for society” [6].

Les sondages d’opinion montrent que les clients ont rejetés les OGM, et l’ont constate que le dernier sondage européen conclue que : "majoritairement les européens pensent que l’alimentation à base des OGM ne devrait pas être encouragée. L’alimentation génétiquement modifiée n’est pas considérée comme étant utile, ni moralement acceptable et représente un risque pour la société". [6]

Meanwhile, the UK Government has launched a public consultation on GM and non-GM crop “coexistence” in England, revealing plans to allow widespread GM contamination of conventional and organic crops [7].

Pendant ce temps, le gouvernement anglais a lancé une consultation publique sur la co-existence des cultures OGM et NON-OGM ; dévoilant leur plans d’autoriser la contamination généralisée des cultures conventionnelles et organiques par les OGM. [7]

Friends of the Earth is encouraging the public to contact their supermarkets and demand action to stop using GM animal feed :

Les Amis de la Terre encourage le public à contacter leur supermarchés et à leur demander des actions pour arrêter l’usage des OGM dans l’alimentation animale : www.foe.co.uk/campaigns/real_food/

Contact :

Friends of the Earth
26-28 Underwood St.
LONDON
N1 7JQ

Tel : 020 7490 1555
Fax : 020 7490 0881
Email : info@foe.co.uk
Website : www.foe.co.uk

traduit par anik.

[2NOP GFK Omnibus a questionné 1000 adultes en grande bretagne agés de + de 16 ans sur la période du 9 au 11 juin 2006. Les résultats ont été considérés afin qu’ils soient représentatifs au niveau national.

[3L’article 12 de la régulation de l’Union Européenne 1829/2003 exige que les produits et les aliments des animaux qui contiennent ou qui sont consistués d’ Organismes Généticalement Modifiés soit signalé si la présence des organismes génétiquement modifiés (même accidentelle) est égale ou supérieure à 0.9%. Les produits d’animaux élevés avec des aliments génétiquement modifiés n’ont aucune traçabilité.

[4L’usage des pesticides a considérablement augmenté aux USA depuis la culture des OGM. Globalement, trois industries multinationales de biothechnologie (Monsanto, Bayer et Syngenta) controllent virtuellement le commerce de toutes les cultures des OGM, créant un déséquilibre important du pouvoir dans la chaine alimentaire. À l’échelle mondiale, 4 cultures (coton, mais, colza et soja) représentent à elles seules 99% de la superficie des terrains cultivés en OGM. Le soja à lui seul recouvre plus de 60% des terres cultivées aux USA et en Argentine. La plus grande partie de ces cultures sont utilisées pour l’alimentation animale dans des fermes utilisant des systèmes intensifs d’élevage dans les pays développés - produisant le lait, la viande et les produits laitiers vendu dans les supermarchés.
Plus d’informations dans le rapport : Les cultures d’OMGs, à qui profitent elles ? GM crops : Who benefits ? (PDF†).

[5La plus grande partie des cultures de soja sert à l’alimentation des animaux (environ 80%). S’il n’y a que très peu de demande de la part des compagnies alimentaires pour du soja non modifié pour l’alimentation animale, il n’y aura alors aucune possibilité d’empêcher les fermiers du brésil (où la plus grande partie de soja non OGM est actuellement cultivé) à se mettre à planter du soja OGM, qui est très fortement recommandé par l’industrie des OGM. Beaucoup d’ingrédients alimentaires transformés, comme l’huile végétale et la lecithine de soja, que l’on trouve dans beaucoup d’aliments, des biscuits aux repas préparés et au chocolat, sont des sous-produits des cultures de soja pour l’alimentation animale. C’est pourquoi les entreprises doivent demander des aliments pour animaux à base de soja non OGM afin de sécuriser dans le futur l’usage des ingrédients non ogm pour notre nourriture.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 544 / 595072

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Europe  Suivre la vie du site Royaume-Uni   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License