robin-woodard

La fin de l’Etat de droit : La lutte antiterroriste, de l’état d’exception à la dictature

de Jean-Claude Paye
samedi 15 novembre 2008 par anik

Les attentats du 11 septembre 2001 ont été l’occasion d’un bouleversement du droit aux Etats-Unis et en Europe. Patriot Act, décision-cadre européenne et autres lois de sécurité intérieure s’attaquent aux libertés fondamentales associées à l’Etat de droit. Généralisant les procédures d’exception, neutralisant les garanties constitutionnelles, elles organisent une surveillance globale des populations. La définition qu’elles donnent de l’acte terroriste laisse la place à toutes les interprétations, permettant de criminaliser les mouvements de contestation, en particulier altermondialistes. Le livre de Jean-Claude Paye, sociologue, fait un bilan détaillé de cette mutation du droit et tente de dégager les logiques qui y sont à l’œuvre. Il met en évidence un véritable changement de régime politique, l’état d’exception permanent se substituant à l’Etat de droit. Et, éclairant le rôle moteur des Etats-Unis dans ce processus, il montre comment, en réorganisant à leur profit les relations internationales, ils mettent en place une structure impériale où la suspension du droit acquiert un caractère constituant.

Sommaire

  • Lutte antiterroriste aux Etats-Unis.
  • Lutte antiterroriste dans l’Union européenne.
  • L’Union européenne : un espace de liberté, de sécurité et de justice ?
  • Un contrôle de la vie privée.
  • Une réorganisation de l’Etat national.
  • Une structure impériale.
  • La lutte antiterroriste, un acte constituant

Editeur : La Dispute

ISBN-10 : 284303096X


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 229 / 456443

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales  Suivre la vie du site Fascismes   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License