robin-woodard

La conquête du pain

De Pierre Kropotkine
mardi 14 octobre 2008 par anik

Dans cet essai est proclamée l’idée qu’une société est possible sans capitalisme. Idée qui paraît étrange au XXIe siècle où tout est censé être devenu une marchandise. Elle n’était pas moins étrange à la fin du XIXe siècle. Kropotkine décrit avec netteté et virulence le processus d’accaparement à la base du capitalisme. Mainmise sur les richesses naturelles, sur le produit du travail de nombreux siècles : depuis toujours des hommes ont travaillé, défriché, mis la terre en culture, édifié des villes, construit des routes et des ponts et, tout récemment alors, des voies de chemin de fer. Les ouvriers travaillent pour des salaires de misère, la protection sociale n’existe pas, l’enrichissement est assuré pour celui qui exploite le labeur des autres. De cette exploitation, Kropotkine fait un tableau terrible, montre que le corps de l’homme s’y épuise mais aussi que ses facultés naturelles et critiques s’atrophient. Projet utopique d’une Commune idéale, La Conquête du pain ouvre cependant au citoyen du XXIe siècle des perspectives concrètes vers une société réellement libre et solidaire.

Biographie de l’auteur :
Pierre Kropotkine (1842-1921), aristocrate russe, indigné très jeune par le sort des serfs, est à la fois un grand géographe et un théoricien de l’anarchie. Emprisonné sous le régime tsariste, il s’exile en Angleterre puis en Suisse. Traduit en plusieurs langues, il est l’auteur de nombreux essais dont La Conquête du pain publié en 1892 à Paris.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 313 / 440461

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales  Suivre la vie du site Anarchisme   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License